Cie Modo Grosso

Comment faire voir, faire sentir, débusquer le temps tout nu, le temps qui passe, lui donner forme, le saisir dans son mouvement même ? Tel est le défi auquel répond Alexis Rouvre et son « cirque d’objets ». Jongleur du temps, plutôt que de la gravité, il trouve son inspiration chez l’astrophysicien Carlo Rovelli : « Les corps se meuvent naturellement là où le temps passe plus lentement ». Alchimiste des vanités, il compose à partir d’objets tout simples – tricot, chaînette, pierre – une œuvre d’une poésie dense, ouvrant sur l’envers de l’instant qui passe, ne dure rien, et maintient tout.

Mentions obligatoires
Production: Modo Grosso ASBL
Coproduction et accueil en résidence : Transversales, scène conventionnée cirque Verdun (FR) / Provinciaal Domein Dommelhof (BE) / Le Sirque, Pôle National Cirque à Nexon – Nouvelle-Aquitaine (FR) / SurMars – Mons Arts de la Scène (BE) / Maison de jonglages, scène conventionnée Jonglage(s) (FR) / AY-ROOP, scène de territoire pour les arts de la piste (FR) / Central (BE).
Coproduction : Halles de Schaerbeek (BE)
Accueil en résidence : Espace Périphérique (FR) / La Fabrique de Théâtre (BE) / Théâtre Marni (BE) / Latitude 50 – Pôle des arts du cirque et de la rue (BE) / Espace Catastrophe, centre international de création des arts du cirque (BE) / Maison de la Marionnette, centre de la Marionnette de la Fédération Wallonie-Bruxelles (BE) / Maison de la création de Bockstael (BE) / CCBW – Centre Culturel du Brabant Wallon (BE) / Le Tas de sable – Ches Panses Vertes / Centre National de la Marionnette en préparation (FR)
Soutiens : Wallonie Bruxelles International (BE) / Bourse Écriture en Campagne – Latitude 50 / La Chaufferie-Acte1 / la SACD et la SSA (BE) / Iportunus – Creative Europe Programme / LookIN’OUT (BE)
Avec l’aide de la Fédération Wallonie Bruxelles, Service Général de la Création Artistique – Service des Arts Forain, du Cirque et de la Rue.
Remerciements : Merci à Stéphane Georis, au Festival Maboule, à David et Eddy de l’atelier de La Fabrique de Théâtre, à Xander et Rudi de l’atelier de Dommelhof, à l’atelier de See-U, à Sandrine Causse, à Julia Christ, à Nicolas Longuechaud, à Guy Waerenburgh et à Roberto Magro.

Les commentaires sont clos.